Onglets principaux

Showbiz

Après Jovi Le Monstre, Moustik le Karismatik « accuse » Orange Cameroun de plagiat.

Une affiche publicitaire annonçant le concert de Tenor (Mister le Mfiang le Way le Yamo) à l’Université de Yaoundé II à Soa avec pour mécène l’opérateur téléphonique Orange Cameroun.
11 lectures aujourd'hui
3,396 vues
03/14/2017 - 14:10
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online

« Nul n’est prophète à Soa. » L’objet de la discorde !

Sur ladite affiche on peut lire en grand caratère « Qui a dit que Tenor n’était pas Prophète à Soa ? ». L'Expression "Nul n'est prophète à Soa" Tagne Tagne Hubert Martial aka Moustik Le Karismatik affirme l'avoir créé (son personnage féminin Super Obamla l'a d'ailleurs utilisé lors des derniers canal d'Or) et par conséquent, il devrait avoir l’exclusivité d’usité l'expression querellée, à moins d’être sollicité par ledit annonceur pour que lui, le « propriétaire légitime » de ladite expression donne son aval pour son utilisation dans une campagne publicitaire.

...cachés derrière ces structures, vous jeunes Camerounais utilisez les jeux de mots et soit disant maîtrise des textes pour vous foutre de la matière grise de vos semblables qui triment sous le soleil pour vivre décemment. on ne vole pas l'esprit et le plus intéressant est que vous avez des familles et proches. La malédiction de #Jah s'abattra sur eux car La fin est proche sachez-le. Volez les hommes et trompez leur esprits, mais #Jah n'est pas Dupe...#nul_n_est__prophète_à_soa !!!

C’est en ces termes durs, crus, quelque peu énigmatique et plein de sous-entendus qu’on peut lire sur la page Facebook officielle du jeune comédien camerounais deux fois récompensé aux Canal d’Or (2014-2017) que Moustik Le Karismatik exaspéré va s’adresser à l’opérateur téléphonique français Orange Cameroun.

Jovi et Orange « dans la sauce »

Quelques semaines plutôt, c’est Ndukong Godlove Nfor aka Jovi, leader du Label New Bell Musique et réalisateur de Reniss qui balançait sur sa page twitter des avertissements à Orange Cameroun concernant l’expression « dans la sauce » que les marketeurs de ce dernier avaient utilisé pour une campagne avec les Lions Indomptables du Cameroun.

Lire : Voici Pourquoi Jovi Le monstre veut mettre Orange Cameroun dans la sauce !

Les deux cas ne semblent pas isolés. L’on se souvient en 2013 que l’artiste Letis Diva portait plainte à l’opérateur concurrent MTN pour des raisons similaires. On peut bien comprendre le souci des marketeurs de ces opérateurs téléphoniques de concevoir des campagnes pertinentes basées sur ces expressions populaires (ou rendu populaire) pour toucher leur cible qui se compte par milliers parmi les fans de ses jeunes artistes. Mais il devrait se rassurer que ces campagnes ne violent aucune loi concernant les droits d’auteurs et les droits voisins de ces artistes qui revendiquent la paternité de leurs œuvres et veulent en jouir pleinement.

Un cas de jurisprudence devrait mieux nous édifier dans ce domaine et servirait de base pour les sollicitations à venir.

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: