Onglets principaux

Société

Cameroun : Alice Nkom s’insurge contre la répression des LGBT

L’avocate s’est prononcée le 17 mai 2018 à Paris, au cours d’une cérémonie de récompenses relatives à la défense des droits des Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transexuels (LGBT).
0 lectures aujourd'hui
687 vues
05/19/2018 - 13:10
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Maître Alice Nkom trouve que l’Etat du Cameroun bafoue les droits de la communauté LGBT. Madame Nkom indexe les autorités camerounaises en les accusant de violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Selon l’avocate de la cause homosexuelle, les médecins dénoncent les homosexuels qui se livrent aux tests de dépister du VIH Sida.

« Le discours selon lequel, l'homosexualité ne figure pas dans la culture africaine a du succès au Cameroun. Ce message est propagé par des responsables politiques et religieuses. Des procès pour délit d'homosexualité se tiennent régulièrement lieu au Cameroun. » lance Alice Nkom.  La militante des droits de s LGBT a vu le jour en 1945 à Poutkak. Elle est une avocate camerounaise très engagée à l’intérieur comme à l’extérieur du Cameroun.

 Première femme avocate au barreau de Douala en 1969, Maître Nkom a mis sur pied en 2003, l'Association de Défense des Homosexuels du Cameroun (ADEFHO). En 2012, un journal américain l’a sacrée « Africaine de l’année. » Il faut signaler que la journée du 17 mai est consacrée à la lutte contre l’homophobie.

Lucien Embom

Étiquettes: