Onglets principaux

Société

Cameroun - Crise anglophone : Graves incendies dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ce week-end

Le Lycée Bilingue de Fontem, dans le Sud-Ouest, et le bâtiment du Tribunal de la commune de Batibo dans le Nord-Ouest, ont été incendiés, ce week-end du 24 au 26 Novembre 2017.
3 lectures aujourd'hui
1,377 vues
11/27/2017 - 10:09
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Toujours pas de désescalade dans la crise socio-politique que traversent les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Les activistes qui pullulent dans la zone sont sur le pied de guerre. Les actes de sabotage, ainsi que des attaques contre les forces de l’ordre se multiplient. Dernière actualité tragique en date, les deux incendies qui ont ravagé des bâtiments publics vendredi et samedi derniers.

Dans la nuit de ce Vendredi 24 Novembre, le Lycée Bilingue de Fontem situé dans le département du Lebialem, région du Sud-Ouest, a été incendié, rapporte le sous-préfet de l’arrondissement de Fontem. C’est principalement le bloc administratif de l’établissement qui a été consumé par les flammes. D’après des témoignages sur place, l’incendie s’est déclaré vers 23h. L’alerte a ainsi été donnée, permettant la prompte réaction des populations riveraines, qui ont pu sauver les autres bâtiments de l’établissement avant que les flammes ne ravagent tout.

 « Les flammes étaient violentes, tout a été réduit en cendres dans les bureaux. Les ordinateurs, des chaises, des tables et les documents ont été complètement consumés », relate l’un des enseignants du Lycée. Descendu sur les lieux du drame samedi matin, le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Fontem a déclaré qu’une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incendie. Mais, d’ores-et-déjà, la piste des activistes du SCNC, un groupe classé terroriste par les autorités ; est évoquée çà et là. Il faut dire que depuis le début de cette crise, ils se sont illustrés par des actes similaires contre d’autres établissements scolaires, afin de perturber le déroulement des activités scolaires, et de la vie normale dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Après cette incendie dans le Sud-Ouest, un autre s’est déclaré dans la région du Nord-Ouest ce samedi. En effet, Le Tribunal de Première Instance départementale de la commune de Batibo, située dans le département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest, a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche. D’après une source anonyme de la préfecture de la Momo, des hommes masqués ont visité ce tribunal vers 2 heures du matin, ont chassé les gardiens avant d’incendier le bâtiment.

L’on remarque qu’à chaque fois, les criminels attendent la tombée de la nuit pour commettre leurs forfaits. Déjouant ainsi l’important dispositif sécuritaire mis en place dans ces deux régions.

Ci-dessous, une vidéo de l'incendie du Tribunal de Batibo :

 

 

Étiquettes: