Onglets principaux

Société

Camrail : Déraillement d’un train ayant 300 passagers à son bord, à Kumba

L’accident ferroviaire a eu lieu ce vendredi 8 Décembre 2017 sur l’axe ferroviaire reliant les villes de Kumba et Mbanga.
1 lectures aujourd'hui
1,385 vues
12/11/2017 - 17:15
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Près de 300 passagers étaient à bord du train de la Camrail reliant les villes de Kumba et Mbanga lorsque l’engin a déraillé ce vendredi 8 décembre 2017. Parti de Kumba dans le Sud-Ouest aux alentours de 8 heures du matin, le train a fini sa course 8 kilomètres plus loin, non loin du village Maboni.

Selon les responsables de Camrail, le rail se serait étiré de manière inhabituelle, ce qui arrive souvent lorsqu’il y a des pluies ou d’autres intempéries. Le train ne suffisait plus dans l’espacement, ce qui a provoqué une sortie de trajectoire. Le véhicule s’est penché sur le côté provoquant une panique générale dans les wagons. Des témoins rapportent que plusieurs craignaient de vivre ce qui s’est produit le 21 octobre 2016 à Eséka.

Des sources concordantes renseignent que le responsable de cette ligne du chemin de fer aurait, à plusieurs reprises, signalé la vétusté de cette voie. Une défaillance que les responsables de Camrail admettent, tout en indiquant que la responsabilité de la construction et de l’entretien des voies ferrées, incombe à l’Etat du Cameroun. Seulement, les plaintes du chef de ligne concernent aussi les wagons en circulation sur ce tronçon, dont la rénovation est une responsabilité directe de la Camrail.

Interpellé il y a quelques semaines par le député Chamberlin Ntou’ou Ndong, le ministre des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, a assuré de prendre des mesures immédiates pour améliorer la qualité de cette ligne ferroviaire. La ligne Kumba – Mbanga a été inaugurée en 1960 par le président Ahmadou Ahidjo. En avril dernier, l’entreprise Italfer S.P.A a signé, avec le ministre des Travaux publics, un accord lié au renouvellement de la voie ferrée Douala-Mbanga-Kumba.

Les passagers sinistrés ont emprunté l’axe Kumba – Loum comme voie de contournement, en attendant la reprise normale du trafic. Le sous-préfet de l’arrondissement et les éléments de force de l’ordre sont descendus sur le site pour sécuriser les lieux.

Source : journalducameroun

Étiquettes: