Onglets principaux

Société

Infanticide de Kondengui : La police interroge l’épouse de l’assassin présumé

La mère des trois enfants tués au quartier Kondengui, et épouse du principal suspect, a été auditionnée ce samedi 11 novembre, à la Division régionale de la Police judiciaire du Centre à Yaoundé.
1 lectures aujourd'hui
1,578 vues
11/15/2017 - 15:50
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’épouse de Steve Michel Setane, le père et présumé assassin des trois enfants du couple, a été entendue ce samedi par les enquêteurs de la Police Judiciaire en charge de l’affaire. Arrivée de Suisse il y’a quelques jours, l’épouse d’origine brésilienne a été interrogée pendant deux heures environs. Cité par le journal Le Jour dans sa parution de ce 15 Novembre, un enquêteur révèle quelques informations apportées par la jeune dame.  

« Elle nous a dit que son mari ne buvait pas l’alcool avant et que depuis quelques mois, il a commencé à consommer de l’alcool. Elle nous a également expliqué que depuis quelques semaines, elle avait décidé de ne plus décrocher le téléphone lorsque son époux l’appelait pour quelques petits problèmes de couple », déclare l’enquêteur dans les colonnes du quotidien.

Cependant, quelques curiosités ressortent de son audition, confient les enquêteurs. « (…) Mais ce qui nous a surpris c’est son attitude vis-à-vis de son époux. La femme est allée rencontrer son époux dans la cellule et lorsque les deux échangent, vous avez l’impression que rien de grave ne s’est déroulé », rapportent-ils.

Des informations que les fins limiers de la Division régionale de la Police judiciaire du Centre entendent exploiter, afin de faire la lumière sur les circonstances de ce crime odieux. D’autant plus que le principal suspect et père des enfants, Steve Michel Setane, change de version. En effet, ce dernier s’était rendu à l’Ambassade de Suisse à Yaoundé le 31 Octobre, et avait avoué le crime qu’il venait de commettre. La police avait alors été alertée, ce qui a conduit à la découverte des corps en décomposition des trois enfants au domicile familial, sis au quartier Kondengui.

Mais, retournement de situation, le présumé meurtrier de ses enfants, déféré le 14 novembre devant le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif, niera ensuite avoir étranglé puis poignardé ses enfants. Pour l’heure, l’enquête suit son cours.

Lire Aussi :

Cameroun : Il tue ses trois enfants et se réfugie dans une Ambassade

Étiquettes: