Onglets principaux

Société

Révision des listes électorales au Cameroun : le Directeur Général d’ELECAM lance officiellement le processus

Après avoir procédé vendredi dernier, à la publication officielle du nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2016, Abdoulaye BABALE a procédé ce mardi au lancement officiel de la phase de révision des dites listes, dans les postes d’enregistrements de la Poste Centrale...
1 lectures aujourd'hui
1,521 vues
01/04/2017 - 13:22
0
Charles NSANA
admin
Révision des listes électorales au Cameroun : le Directeur Général d’ELECAM lance officiellement le processusRévision des listes électorales au Cameroun : le Directeur Général d’ELECAM lance officiellement le processus

Q : Monsieur le Directeur Général, quel est l’objectif visé par l’opération qui s’ouvre ce jour ?

L’année 2016, comme vous venez de le rappeler, ‘’Elections Cameroon’’ (ELECAM)  a réussi à inscrire 510 000 nouveaux électeurs, chiffre retenu après le toilettage de toutes les listes. En 2017, notre objectif est de faire 25 % de plus, c'est-à-dire au moins 650 000 inscrites, chiffre annoncé après toilettage des listes électorales.

Nous sommes convaincus que nous allons mettre à la disposition des antennes communales les moyens qu’il faut, parce que nous avons déjà suffisamment avancé sur le travail de fabrication de nouveaux kits d’enrôlement. Nous avons également les moyens que nous avons eu l’occasion de présenter au public en ce qui concerne la production des listes définitives. Nous sommes aussi en mesure d’assurer un meilleur encadrement grâce à un matériel roulant plus performant.

Par ailleurs, pendent la période qui s’est écoulé entre le 31 août et le 31 décembre 2016, nous avons procédé au renforcement des capacités de nos ressources humaines, grâce à des formations très adaptées aux objectifs visés.

Q : Monsieur le Directeur Général, Y a-t-il un calendrier défini pour la période 2017, et quelle sera la collaboration avec les parties politiques et les organisations de la Société Civile?

 Le calendrier est défini par le Code Electoral, qui a prévu que les inscriptions sur les listes électorales au titre de la révision des listes électorales, commence le premier jour de l’année, l’année 2017 en l’occurrence. Et ces inscriptions finissent le 31aout de l’année 2017. Les relations avec les acteurs du processus électoral, j’entends par là les parties politiques, les organisations de la Société Civile, l’Administration et la Justice selon le cas, ces relations ont été renforcées pendant la période qui  s’est écoulée du 31 août et le 31 décembre 2016. Nous maintenons le contact permanent, et nous pensons qu’en l’année 2017 qui de part la loi électorale, est une année pré-électorale, tous les partis politiques ont besoin de renforcer le nombre d’inscrits parmi leurs sympathisants ou leur militants. ‘’Elections Cameroon’’ leur souhaite la bienvenue, nous sommes à leur entière disposition.

Q : Monsieur le Directeur Général, quid des camerounais qui sont en âge de voter mais qui sont encore retissant ?

 Les camerounais qui sont en âge de voter nous ne les considérons pas comme retissant. Nous considérons qu’ils ne sont pas suffisamment informés. Pour cela, nous comptons sur vous les Homes de médias, nous comptons sur les nouveaux moyens, à savoir non seulement les sms, les réseaux sociaux sous toutes les formes et sous tous les aspects, nous comptons également sur la presse écrite, radiodiffusée et télévisée, parce que nous avons un programme de campagne de sensibilisation, d’information et d’éducation civique, campagne pour laquelle la Presse sous toute ses formes est sincèrement et intimement invitée. La collaboration vous êtes offerte, nous espérons avoir le nombre que je vous ai annoncé, c'est-à-dire 650 000 nouveaux inscrits en 2017.

 

Propos recueillis par Daoud MOULIOM

Étiquettes: