Onglets principaux

Société

Rentrée culturelle au Cameroun.

Le Ministre camerounais des Arts et de la Culture procède en ce début du mois de février 2017, au lancement officiel de la rentrée culturelle dans la région du Sud-Cameroun sous le thème : « Patrimoine Culturel et Développement ».
12 lectures aujourd'hui
1,116 vues
02/01/2017 - 15:09
0
Tobie-Rodrigue Atangana
Journaliste
Rentrée culturelle au Cameroun.

Le Ministre camerounais des Arts et de la Culture procède en ce début du mois de février 2017, au lancement officiel de la rentrée culturelle dans la région du Sud-Cameroun sous le thème : « Patrimoine Culturel et Développement ». Sont à l’honneur ce jour, le communauté culturelle Fang Béti et la communauté culturelle des Grass Field. Le choix de ces communautés n’est sans doute pas un hasard. Celle-ci comme plusieurs autres au Cameroun, sont porteuses des civilisations susceptibles d’apports au développement du pays. Tout dépend des démarches entreprises par les pouvoirs publics pour une meilleure exploitation du patrimoine culturel de ces différentes communautés. La communauté culturelle Fang Béti se caractérise par son statut de peuple nomade, comme la plupart de celles qui constituent le Cameroun tout entier. Partie des rives du lac Tanganyika pour cause des conflits, les Fang Béti se sont réfugiés dans la foret équatoriale en quête de quiétude, de paix et de stabilité. Il est clair que, vu le contexte de crise sociale de Bamenda et Buea, le peuple Fang Béti se pose en s’opposant aux dynamiques de conflits et guérilla incessant dans les régions anglophones. Ceci étant, les peuples Fang Béti sont aussi des artistes dont la production est prisée par les musées et collectionneurs internationaux. Les armes forgées par les Fang Béti d’un point de vue historique existent toujours au musée d’histoire culturelle de Lille en France. Celle-ci ne sont pas présentées aux publiques. Les pouvoirs publics camerounais pensent-ils reconquérir ce riche patrimoine ? c’est là, la grande interrogation.          

Étiquettes: