Onglets principaux

Société

Saint Valentin : "fête" l’amour... pas les magasins !

La St Valentin, devrait être une fête Sainte, celle d’un saint (Saint Valentin) décrit dans un mythe un peu bancal, mais admissible. Dans un contexte sacré, il s’agirait de la célébration d’un prêtre martyr qui malgré une interdiction autocratique célébrait en cachette des mariages. Il fût surpris...
0 lectures aujourd'hui
1,998 vues
02/14/2017 - 14:11
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online
Saint Valentin : "fête" l’amour... pas les magasins !

La St Valentin, devrait être une fête Sainte, celle d’un saint (Saint Valentin) décrit dans un mythe un peu bancal, mais admissible. Dans un contexte sacré, il s’agirait de la célébration d’un prêtre martyr qui malgré une interdiction autocratique célébrait en cachette des mariages. Il fût surpris, arrêté, reconnu coupable et décapité. Une fin digne pour un martyr. Sauf que…

En 2017, St Valentin est mort et avec lui son amour…

La Saint Valentin, ça part d’un bon sentiment : fêter durant une journée l’amour et l’amitié (marrant l’amitié on en parle jamais…).  De nos jours, la St Valentin est un appel à la débauche, à la dépravation. Loin des valeurs morales, l’amour n’est plus au rendez-vous. Il a comme qui dirait foutu le camp ! Les femmes ont trouvé là un moyen d’escroquer les hommes qui eux en retour ont trouvé un moyen convenable d’acheter les sentiments. Tout le monde veut célébrer la Saint Valentin. Une occasion pour beaucoup de se livrer à l’infidélité, le mensonge, la débauche. Beaucoup deviennent fourbes, trahissant à la fois leur foi, leurs idéaux, leurs valeurs morales. Certains mêmes, pour faire plaisir à leurs petites amies, sont obligés de prendre ce qui ne leur appartient pas, quand c’est pas la petite amie en question qui n’est pas la leur. Outre cela, la Saint Valentin s’est transformée en un pur moment d’escroquerie. Des annonces publicitaires mensongères aux déclarations faramineuses des plus insolites, chacun y va de son mieux pour tromper la vigilance de celui qui aime pour faire croire à la réciprocité de ce noble sentiment.

Oui, Valentin est bel et bien mort, mais que nous a-t-il laissé comme héritage ?! Un piège à malin, malin-et-demi, qui noie dans l’escroquerie et la soûlerie cette fête qui devrait pourtant être un moment de partage dans l’extase, l’amour et l’allégresse.

Une dernière constatation, Mesdames, Mesdemoiselles. Nous nous efforçons d’être parfaits tout au long de l’année : au nom de quel féminisme postmoderne nous mettez-vous la pression précisément aujourd’hui !? Et dans quelques deux semaines, il faudra encore penser les dépenses de votre 8 mars. Oup's l'égalité de sexe...

Sinon…

Bonne fête de la St valentin à ceux qui seront touchés par cupidon et donc, auront acquis un don, l’AMOUR… Le véritable Amour. Celui qui s’écrit avec grand "A" et se conjugue à deux… parce que la troisième personne est et restera toujours : le démon !

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: