Onglets principaux

Société

Transport aérien : Camer-Co dans la tourmente à quelques mois de la CAN

Alors que l’aéroport international de Garoua est en plein état de délabrement  le Directeur Général vient d’annuler les nominations, avantages et avancement de certains personnels.
2 lectures aujourd'hui
2,346 vues
07/10/2017 - 17:53
0
Ingrid Maliago
Redactrice Cameroun Online

«L’entreprise est au regret de vous notifier notre décision de suspendre les changements intervenus dans votre traitement salariale consécutivement aux décisions  invalidées par le conseil d’administration  par ladite résolution ; et le traitement salariale précèdent lesdits changements sera rétabli  faute d’apporter les preuves tangible de ses changements dans un délai de 72 heures ».Tel est la quintessence  des communiqués individuels adressés  le 06juin  aux personnels  de la compagnie aérienne par le directeur Générale Ernest Dikoum.

Cette décision annule  pour les employés indexés  toutes nominations, avancement d’échelon, de catégorie ou d’autres avancements financiers obtenu depuis la création de la compagnie en 2011. Les responsables visés par cette annonce  ne cachent pas leurs frustrations  « le code du travail permet-il un tel  rétropédalage près de six ans après les nominations ? » déclare l’un d’eux révolté. Même si le personnel ne voit pas comment justifier leur nominations où même encore  en quoi consiste lesdites justifications ; il n’en demeure pas moins qu’une rumeur de suppression de 400 postes sur les 800 que compte l’entreprise est annoncé.

La compagnie aérienne qui a  fièrement dévoilé  son design  ses tarifs de vols pour la ville de Bamenda dans le Sud –Ouest  n’affiche pas une aussi fière allure  du coté de Garoua  où l’aéroport manque d’énergie électrique, de toiture ; la pistes d’atterrissage présente également plusieurs fissures. Un Etat de lieu qui donne matière à réflexion quand on sait  qu’une poule de la CAN 2017 Sera accueillie à Garoua

Ingrid Maliago

 

Étiquettes: