Onglets principaux

Sports

CAF Awards : Le Cameroun repart sans aucune récompense, l’Egypte triomphe

Ni les Lions Indomptables, vainqueurs de la CAN 2017, ni le sélectionneur Hugo Broos, et encore moins Aboubakar Vincent ou Gabrielle Aboudi Onguene n’ont été récompensés au cours des AITEO CAF Awards 2017, ce jeudi 04 janvier 2018 à Accra, au Ghana.   
2 lectures aujourd'hui
787 vues
01/05/2018 - 17:42
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Les espoirs camerounais d’être récompensés ont été douchés ce jeudi. Nominés dans plusieurs catégories, les ambassadeurs camerounais sont finalement rentrés bredouilles. Aucune distinction, sur trois possibles : la désillusion.

Le Cameroun avait commencé l’année 2017 tambours battant, en remportant la Coupe d’Afrique des Nations au Gabon, en janvier. A ce titre, les espoirs de sacre dans la catégorie meilleure sélection africaine étaient légitimes. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu une nomination dans le dernier trio finaliste, aux côté du Nigéria, et de l’Egypte.

Mais, le reste de l’année 2017 a été peu reluisante, voire décevante, pour les coéquipiers du capitaine Benjamin Moukandjo. Cela étant dû aux mauvais résultats enregistrés lors des matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2018. Une phase de laquelle l’équipe dirigée par Hugo Broos a terminé au troisième rang de sa poule, synonyme d’élimination.

Une mauvaise campagne de qualification qui a profité à la sélection Egyptienne. Finaliste de la CAN 2017, et auteur d’un parcours admirable lors des matchs de qualification pour le Mondial Russe, l’Egypte a été désignée Sélection africaine de l’année. Une distinction qui a balayé le rêve des supporters camerounais.

Des mauvais résultats de l’équipe camerounaise qui a eu également affecté le sélectionneur Hugo Broos (limogé début décembre). Pressenti pour le titre de Sélectionneur de l’année, le technicien belge n’a finalement pas été récompensé non plus. A la place, c’est Hector Cuper, le sélectionneur des Pharaons, qui a été élu meilleur sélectionneur africain pour l’année 2017.

Autre délusion camerounaise, la talentueuse Gabrielle Aboudi Onguene. Après avoir été finaliste en 2015, et 2016 déjà, la Lionne Indomptable nourrissait de grands espoirs pour un possible sacre au bout de sa troisième nomination. Ses excellents états de service, tant avec la sélection qu’avec son club russe du CSKA Moscou la plaçait en effet en bonne position pour la consécration. Malheureusement, c’est la nigériane Asisat Ochoala qui a été récompensée dans la catégorie des dames.

Chez les hommes par contre, l’espoir camerounais Aboubakar Vincent ne faisait pas partie de la short list des 3 finalistes pour le titre de meilleur joueur africain de l’année. C’est en effet, l’Egyptien Mohamed Salah qui décroche le Ballon d’Or africain 2017, devançant le sénégalais Sadio Mané, et le gabonais Aubameyang.

L’ensemble des récompenses :

Joueur africain de l’année

  • Mohamed Salah (Egypte et Liverpool)

Joueuse de l’année

  • Asisat Oshoala (Nigeria et Dalian Quanjian)

Meilleur jeune de l’année

  • Patson Daka (Zambie et Liefering)

Entraîneur de l’année

  • Hector Cuper (Egypte)

Club de l’année

  • Wydad Athletic Club

Equipe nationale de l’année

  • Egypte

Equipe féminine de l’année

  • Afrique du Sud

Prix de la Légende

Ibrahim Sunday

Leader de l’année

Ahmed Yahya de la Mauritanie

Lire aussi : CAF – L’Egyptien Mohamed Salah sacré Ballon d’Or africain 2017

Étiquettes: