Onglets principaux

Sports

Cameroun : Hugo Broos réclamerait 1,5 million d’euros à la FECAFOOT

L’ex-sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, qui avait vu son contrat résilié unilatéralement par la fédération camerounaise, a déposé une requête devant la FIFA le 21 juillet 2018. Il réclamerait 1,5 million d’euros de dédommagement
1 lectures aujourd'hui
796 vues
08/02/2018 - 18:26
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Le divorce n’est toujours pas consommé entre Hugo Broos et la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Selon des informations relayées par Jeune Afrique, l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun aurait déposé une requête auprès des instances de la FIFA, le 21 juillet dernier. Soit, plus de sept mois après que les membres du Comité de Normalisation de la Fecafoot aient décidé (le 4 décembre 2017) de résilier le contrat du technicien belge.

Selon les mêmes sources, le plaignant réclamerait la somme de 1,5 million d’euros (plus de 983 millions de FCFA), au titre de réparation du préjudice qu’il aurait subi, du fait de ce qu’il qualifie de rupture abusive de contrat.

Lire : Lions Indomptables : La FECAFOOT met fin au contrat d’Hugo Broos

Une rupture de contrat que l’entraineur, vainqueur de la CAN 2017 avec les Lions Indomptables, n’avait pas apprécié. Courroucé par cette décision, Hugo Broos s’était dit surpris par cette décision, déclarant ne pas avoir été notifié.

Dénonçant une rupture abusive de son contrat, alors même qu’il était, à l’époque, en pourparlers avec le Ministre des Sports pour une prolongation de 18 mois supplémentaires. Soit jusqu’en 2019, à la fin de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qu’organisera le Cameroun.

A en croire une source citée par Jeune Afrique, Hugo Broos disposerait justement « des éléments montrant que son contrat avait été prolongé et courait jusqu’à juin 2019 ».

En tout état de cause, le litige sera tranché « dans les prochains mois », au siège de l’instance faitière du football mondial, à Zurich.  

En attendant, un sélectionneur n’a toujours pas été nommé à la tête de la sélection nationale de foot, à huit mois de la CAN 2019, à domicile. Si le technicien suédois Sven-Goran Ericksson a été auditionné à Yaoundé fin juillet, c’est toujours le coach Alexandre Belinga qui assure l’intérim, en attendant la désignation du successeur d’Hugo Broos.

Étiquettes: