Onglets principaux

Sports

CAN 2017 : Les Lions IMPROBABLES d’Hugo Bross en finale

Après un parcours des plus exceptionnels à cette Coupe d’Afrique des Nations, les lions indomptables du Cameroun rejoignent l’Egypte pour disputer la finale de la compétition de Football la plus importante en Afrique.
0 lectures aujourd'hui
3,842 vues
02/03/2017 - 15:43
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online
CAN 2017 : Les Lions IMPROBABLES d’Hugo Bross en finale

Après un parcours des plus exceptionnels à cette Coupe d’Afrique des Nations, les lions indomptables du Cameroun rejoignent l’Egypte pour disputer la finale de la compétition de Football la plus importante en Afrique.

Les poulains de Hugo, Bross ont gagné en assurance et au fil des matchs si bien que c’est avec une assurance qu’on ne les connaissait pas qu’il entame la rencontre contre les Black Stars du Ghana.  La première mi-temps sera dominée par le Cameroun, qui n’arrive pas à concrétiser ses multiples occasions.

Christian Mougang Bassogog

La seconde mi-temps quant à elle est au profit des Ghanéens qui multiplient les offensives. C’est le jeune défenseur du SK SLavia à de Prague Michael Ngadeu-Ngadjui qui va finalement à la 73ième minute trouver le chemin des filets. Le jeune camerounais de 26 ans, sur un coup franc de Moukandjo va profiter d’une erreur de la défense Ghanéenne pour marquer le but de la délivrance. Les ghanéens vont redoubler d’effort, mais en vain. Le jeune prodige camerounais de 22 ans Christian Mougang Bassogog viendra leur porter l’estocade à la 3ième minute des arrêts de jeu. Une relance de la défense camerounaise va donner l’occasion d’une fulgurante contre-attaque mené par Aboubakar Vincent du Cameroun en abrégé AVC (surnom que les supporters camerounais lui ont affectueusement attribué). Il va après avoir traversé la ligne médiane passé le ballon à l’homme du Match. Quelques enjambées et des contrôles bien maitrisés vont suffire à Christian Bassogog pour atteindre la surface de réparation, devançant par sa course les défenseurs Ghanéens à bout de souffle. C’est sans grand mal qu’il va mystifier d’une pichenette le gardien de but de 29 ans Brimah Razak. Les espoirs du Ghana déjà évanouit en cette fin de match sont morts. Les Lions Improbables d’Hugo Bross sont en finale de cette 31ième édition de la CAN. Une équipe qui en début de compétition ne valait pas grand-chose, selon certains critiques.

Rajeunie, fougueuse mais pas rassurante.

Le Ghana partait des frères AYEW pourtant favoris face au Cameroun de Moukandjo. De même que le Sénégal battu à l’épreuve de tirs au but en quart de finale par cette équipe qui dit on n’a pas de véritable système de jeu. Cela va faire une décennie que l’équipe nationale du Cameroun a atteint ce niveau de la compétition. Hégémoniques au débuts des années 2000, les Camerounais n'ont plus disputé une finale de CAN depuis la défaite contre l'Egypte en 2008. Avec son équipe jeune et fougueuse, à l'image de son gardien de but de 21 ans Fabrice Ondoa le sélectionneur camerounais Hugo Bross est dans quelques heures prêt à « fermer la bouche » de ses détracteurs s’il venait à remporter cette CAN 2017 du Gabon.

Wait and See !

Bonne chance aux Lions Indomptables du Cameroun.

« Que la force soit avec vous »

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: