Onglets principaux

Sports

CAN2019 : Les nouveaux membres du Comité d’Organisation

Le Ministre des Sports et de l’éducation physique a écarté les anciens membres de l’équipe dirigeante de la FECAFOOT. Ils sont remplacés par les nouveaux membres du Comité de Normalisation
2 lectures aujourd'hui
2,013 vues
09/28/2017 - 19:03
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’organisation de la Coupe d’Afrique des nations « Cameroun 2019 » vient de connaître une avancée significative avec la signature de plusieurs textes relatifs à la configuration du Comité central d’organisation du Comité d’organisation local (COCAN). Ainsi, on connaît désormais la composition des Comités centraux de site dans les villes retenues pour abriter les six poules de la CAN. A savoir, Douala, Buea - Limbé, Garoua, Bafoussam, Mfandena(Yaoundé) et Olembe (Yaoundé).

Forts d’une trentaine de membres chacun, dont certains sont déjà pourvus, ces Comités centraux de site vont pouvoir se déployer sur le terrain, question d’accélérer les préparatifs de l’évènement. On y retrouve comme présidents les gouverneurs des régions concernées, mais aussi les autorités administratives, les maires, les délégués régionaux du ministère des Sports et des autres ministères impliqués, les autorités traditionnelles et les représentants de la Fecafoot. Même si à ce niveau, vu que les ligues régionales n’existent plus, il faudra attendre, selon des sources crédibles, le renouvellement des organes pour y voir plus clair.

Le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, président du Comité central d’organisation du COCAN, a signé d’autres décisions toutes aussi importantes. Notamment en ce qui concerne les membres dudit Comité central. Ainsi, Me Dieudonné Happi, président du Comité de normalisation, est désormais le vice-président alors que Me Ambomo Marcelle Denise, Dr Oumarou Abdou, Njomo Kamdem Kevin ainsi que Maurice Samuel Bellet Edimo (rapporteur) en sont membres.

S’agissant des Commissions techniques, elles ont également été retouchées, sur proposition de Me Happi et son équipe. Ainsi, de nouveaux représentants de la Fecafoot ont été désignés. Des choix qui se justifient par le fait que l’annulation du processus électoral de septembre 2015 à la Fecafoot avait dissout les mandats de tous les élus qui se retrouvaient dans ces commissions. Du coup, il a fallu procéder à des réaménagements pour permettre aux différentes commissions de travailler plus sereinement. D’autant qu’une première mission d’inspection de la Confédération africaine de football n’est pas à exclure dans les prochaines semaines.

Source : Cameroon Tribune

Étiquettes: