Onglets principaux

Sports

Coupe du monde Russie 2018 – Le Cameroun éliminé... Mfandena préserve son inviolabilité.

Démoli à Oyo au Nigéria vendredi 1er aout 2017 (0-4), les Lions Indomptables d’Hugo Bross n’ont pas pu renverser la vapeur face aux Super Eagles. Les coéquipiers de Moukandjo ont définitivement enterré leur chance de participer à la coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie malgré le match nul...
2 lectures aujourd'hui
1,605 vues
09/05/2017 - 11:57
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online

Un Nigéria à la hauteur de ses ambitions.

A la demi-heure de jeu, le Nigéria grâce à un cafouillage dans la défense camerounaise va compliquer la tâche des joueurs d’Hugo Bross en mettant un but signé Simon Moses. Malgré des efforts visibles de par la possession de balle, les camerounais vont souffrir pendant toute la première période, mais en vain. Incapable de faire plier l’échine aux Super Eagles confortablement installé dans leur défense.

Mfandena conserve son inviolabilité.

Les assauts de Victor Moses qui manque de marquer un but à la 20ième minute prouve à loisir la détermination du Nigeria à confirmer sa place pour la Russie. Les camerounais ne savent plus où donner de la tête. A la 75ième minute heureusement, Ezenwa charge Djoum dans la surface de réparation. L’arbitre désigne le point de penalty. Aboubakar qui a remplacé Moukandjo entend que capitaine prend ses responsabilités et transforme le penalty (1-1). Les camerounais poussent un soupir. Le mythique stade de Mfandena conserve son inviolabilité depuis 1970. Aucune défaite n’a été enregistré par les lions indomptables dans le stade Ahmadou Ahidjo depuis cette année-là. Malgré quelques sursauts d’orgueil infructueux des attaquants camerounais le score final reste de un but partout.

Adieu Russia 2018.

Après avoir participé à six des sept dernières éditions de la coupe du monde (absent en Allemagne en 2006), le Cameroun va céder sa place au Nigeria et attendre gentiment la CAN 2019 qui devrait être organiser à domicile.

Peut-être une aubaine qui permettra aux champions d’Afrique de se reposer et de mieux se restructurer après leur sacre en février dernier et leur sortie lamentable à la récente coupe de confédération 2017.

Une équipe se construit et arrive à maturité seulement après beaucoup d’expériences. Espérons que les encadreurs auront tiré des leçons de cet échec et en tiendront compte.

Le sport roi.

Toutefois, on a remarqué que les supporters ont brillé par leur présence à cette rencontre. Le stade omnisports était plein de supporters au ¾ malgré la défaite de vendredi à Oyo. Toute chose qui démontre que malgré les infortunes, le football reste et demeure le sport roi au Cameroun.

©Bryce Léonce MBOE

Étiquettes: