Onglets principaux

Sports

Fecafoot : Des experts de la Fifa mènent un audit financier de la gestion

Une mission de la FIFA séjourne actuellement au Cameroun. Depuis ce lundi, 26 février 2018, les experts de l’instance faitière du football passent les comptes de la fédération camerounaise de football au peigne fin. Un audit de la gestion du Comité de Normalisation préalable à une éventuelle...
2 lectures aujourd'hui
791 vues
02/27/2018 - 18:17
0
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Au siège de la Fédération Camerounaise de Football à Yaoundé, on s’active davantage depuis ce lundi. Les émissaires envoyés par la FIFA scrutent les comptes de la fédération pour faire le bilan de sa gestion. Une gestion confiée à un Comité de Normalisation nommé pas la FIFA le 23 Aout 2017.

Le mandat dudit comité expirant ce 28 février 2018, l’heure est donc au bilan, avant de procéder, probablement, à la prorogation du mandat. Mais, d’après des sources internes, l’audit remonte jusqu’à la gestion de l’Ex-Président de la fédération, Iya Mohammed, avant son incarcération en 2013.

Par conséquent, l’audit des comptes concernerait également la gestion du précédent Comité de Normalisation présidé par le Pr Joseph Owona. Mais également la gestion de l’exécutif mené par Tombi A Roko, l’Ex-Président de la Fédération, dont l’élection en Septembre 2015 avait finalement été invalidée par la FIFA.

Pour la mission de l’instance faitière du football, il est question d’examiner la gestion des différents projets financés par la FIFA au Cameroun, à l’instar des projets GOAL 1, 2 et 3.

Il faut dire qu’en près de deux décennies, la FIFA a octroyé à la Fecafoot, d’importantes sommes d’argent pour le développement du football au Cameroun.

Dans le cadre du projet du Goal 1, la FIFA a octroyé une somme de 400 000 dollars US (soit environ 212,6 millions de francs CFA) à la Fecafoot en 2004, pour l’aider à la construction de son Centre technique. Une infrastructure devant comprendre d’un terrain d’entraînement, d’une salle d’hébergement et d’une cafétéria. Seulement, celui-ci n’a jamais été achevé selon les standards internationaux.

Le projet Goal 2 quant à lui, a bénéficié d’un financement de la Fifa, là encore, de 400 000 dollars US. Poursuivant les objectifs du projet précédent, il visait à permettre aux fédérations d’étoffer son offre en infrastructures sportives.

Quant au projet Goal 3, toujours en cours d’exécution, il devait permettre l’agrandissement du centre technique. Ce qui consistait en une extension de 6 hectares par la construction d’une aire de jeu en gazon naturel de 68m/100 ; d’une plateforme de 40m/120 devant recevoir un terrain de Beach soccer de 28m/37, et d’un terrain de futsal de 15m/26. Le tout pour un budget global de 460 millions FCFA, auquel la FIFA contribue à hauteur de 310 millions, tandis que la Fédération apporte 150 millions FCFA. Mais jusqu’ici, l’infrastructure n’a pas encore été réalisé.

En plus de cette mission d’audit, il est prévu ce mardi 27 février, une séance de travail entre la Fifa, le Ministre camerounais des Sports. Il sera question de discuter de l’avenir du Comité de Normalisation dont le mandat arrive à expiration ce 28 février 2018.

N’ayant pas réussi comme prévu à organiser des élections au sein de la Fecafoot pour installer un nouvel exécutif fédéral, le Comité de Normalisation dirigé par Me Dieudonné Happi devrait voir son mandat prorogé.

Étiquettes: