Onglets principaux

Sports

La Fecafoot répond à Hugo Bross !

La situation ayant conduit aux déclarations accusatrices du sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun après le match amical contre la Guinée est « inacceptable » d’après le communiqué de Laurence Fotso responsable de la communication de la FECAFOOT.
1 lectures aujourd'hui
4,097 vues
03/29/2017 - 20:07
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online

Hugo Bross après une défaite des plus inattendues de la sélection camerounaise championne d’Afrique 2017 face à la sélection Guinéenne (1-2) en match amical mardi 28 mars 2017 en Belgique a décidé de réagir à chaud dans un point de presse d’après-match.

«…On me met les bâtons dans les roues… »

« Dans tous les sens, on met les bâtons dans les roues, ce n’est pas normal depuis toujours. » s’est exclamé l’entraineur indigné. Revenant sur les évènements de la CAN Total 2017 au Gabon l’entraineur des Lions Indomptables dira « c’est seulement la veille de la CAN gabonaise que le groupe, sans concertation, a touché les primes promises par les autorités. »

Évoquant la goutte d’eau qui a fait déborder le vase Hugo Bross va se déchainer « Les joueurs n’ont pas parlé, ils ont joué, montré que l’argent n’est pas le plus important. De notre côté, on demande aussi aux responsables d’être professionnels, qu’ils travaillent pour le groupe. On ne peut pas accepter d’être ici pendant des jours sans payer l’hôtel parce qu’il n’y a pas d’argent. Où est cet argent ?»

Hugo Bross l’intégrale...

« Je réfléchis sur mon avenir avec les Lions Indomptables, on ne peut pas continuer ainsi dans l'amateurisme. Depuis mon arrivée au Cameroun, la première chose a été le cas du match Afrique du Sud - Cameroun ou après 2 heures passées dans l'avion de Douala pour l’aller on a rien comprit, juste parce que des responsables ont voulu faire voyager un maximum de personne qui n'avaient pas de place dans ce vol. Le stage de Nantes ou le matériel est resté à Yaoundé mais les dirigeants ont pu voyager. Le médecin qui a acheté le matériel sans être remboursé, les primes qui ont été calées sans un quelconque consentement avec les joueurs pour la Can. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est le non payement de l'hôtel en Belgique, les joueurs n'ont pas pu manger à temps pourtant les dirigeants étaient assis avec des vestes. »

La réponse ne s’est pas faite attendre !

« La situation qui a conduit aux déclarations de M. Broos est inacceptable. Nous avons la confiance du gouvernement, l'exécutif et nous ne laisserons rien ni personne entraver ses actions et la mise en œuvre de sa vision », indiquait la réponse de Laurence Fotso chef du département de la communication de la FECAFOOT à cette sortie scabreuse du sélectionneur national des Lions Indomptables Hugo Bross

Rappelant qu’une résolution du comité exécutif de l’instance faîtière du football camerounais, prise lundi dernier, avait permis de constituer une commission ad hoc chargée du suivi des subventions allouées par l'Etat pour la gestion des sélections nationales de football, elle va également profiter de l’occasion pour sermonner « une grande fédération, c'est une fédération qui sait prendre les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes et la FECAFOOT est prête à le faire ».

Un Communiqué sensible, mais sans cible !

Effectivement, à la lecture de l’entièreté de ce communiqué de la communicatrice de la Fecafoot Laurence Fotso, on ne saurait dire qui est véritablement visé par cette mise en garde : le sélectionneur national Hugo Bross pour avoir étalé tous ces manquements aux yeux du monde, ou alors les responsables chargés de gérer de bout en bout la sortie et les séjours des Champions d’Afrique 2017. Puisque le Comité Exécutif a décidé de ce qui suit concernant la constitution d’une Commission Ad Hoc chargée du suivi des subventions allouées par l’Etat pour la gestion des sélections nationales de football. Cette Commission est composée ainsi qu’il suit:

Président : Hon. KOA Luc ;

Rapporteur : Monsieur MOUSSA Blaise;

Membres :

  • Sén MBELLA MOKI Charles;
  • Me NGUINI Charles;
  • Hon. ZAM Jean Jacques;
  • M. ABEGA NGUINI Gilles;

Le président de la FECAFOOT Tombi Aroko quant à lui est resté muet jusqu’ici face à ces graves accusations d’Hugo Bross.

Wait And See !

©Bryce Léonce MBOE

 

Étiquettes: